Livres nominés

Livres nominés

20 pieds sous terre
Mme Charlotte Erlih
Actes Sud Junior 2014
Résumé

Un coup de téléphone et la vie de Manon bascule. Son frère Théo est mort électrocuté par le troisième rail du métro parisien. Au-delà de la douleur, une foule de questions reste en suspens. Que faisait Théo en pleine nuit dans le tunnel reliant les stations Père Lachaise et Gambetta ? Quelle double existence menait-il ? Terrible accident ou crime sordide ? Une enquête souterraine dans le dédale du métro parisien et le monde clandestin du graf.

2016 : Prix Passages - Bassin de Valence (Drôme)

L'auteure

Normalienne et agrégée de Lettres modernes, Charlotte Erlih a enseigné les Arts du spectacle à l'Université de Nanterre, avant de se consacrer à l'écriture et à la réalisation.
Chez Actes Sud Junior, elle est l'auteur de Bacha Posh (récompensé par de nombreux Prix dont, le Prix NRP et le Prix Sésame), 20 pieds sous terre et Highline.

La Traversée
M. Jean-Christophe Tixier
Rageot 2015
Résumé

Jeune Africain, Sam voyage à bord d’un bateau de migrants vers l’Europe. Bientôt la mer grossit et la tempête éclate, provoquant le naufrage de l’embarcation. Sam, qui sait nager, échappe à la noyade et tente d’organiser la survie du groupe. Tandis que les minutes s’écoulent, les souvenirs de son passé remontent à la surface: son existence au village, son désir d’ailleurs, son départ, la belle Thiane au camp de réfugiés de Tripoli. Mais la mer n’a pas dit son dernier mot…

Un roman engagé et documenté sur les migrants; un récit puissant et sans pathos.

Ce titre a été sélectionné par les prix littéraires suivants : Prix 12-17 de la Foire du Livre de Brive 2015, Prix Raconte-moi l’Histoire, Prix Littéraire des Ados du 04, Prix Épopée 2016-06-15

Il a gagné le prix suivant : Prix des Embouquineurs d’Armor 2016

L'auteur

Né à Pau, il habite à Pau. Après avoir enseigné l’économie à temps partiel en lycée pendant 20 ans, il a été principal de collège, a créé un centre de formation pour jeunes en grande difficulté, monté une « boîte de comm’ » aux débuts d’internet, crée des sites et exercé plusieurs autres boulots.
J.-C. Tixier n’enseigne plus depuis 2 ans et se consacre à :
- l’écriture de romans, d'audio-guides pour la jeunesse;
- au salon polar Un Aller-Retour dans le Noir qu’il a fondé et qu’il dirige;
- à la Collection "Quelqu'un m'a dit" aux éditions In8 (auteurs publiés : Francis Mizio, Jean-Bernard Pouy. A paraître : Pascale Fonteneau, Mouloud Akkouche).
Jean-Christophe Tixier écrit avec les écouteurs dans les oreilles. Un roman = un morceau, qu’il écoute en boucle tout le temps que dure l'écriture. Cela lui permet de se remettre aussitôt dans l'ambiance et de passer d'un texte à l'autre.

En raison de sa mémoire peu performante, c’est un grand consommateur de Post-it. L’auteur est toujours en train de demander à son entourage s‘il a lu tel livre, ou vu tel film. Et quand on lui répond oui, il est obligé de demander s’il a aimé ou pas, car même cela, il ne s'en souvient pas toujours.

 

Le frère de Simone
Mme Eva Kavian
Oskar jeunesse 2015
Résumé

Ils ont tous seize ans, viennent d’un milieu huppé et quand Simone débarque dans leur classe avec ses dix-huit ans, ses parents morts, son petit frère et sa manière imparable de profiter du travail des autres, les jalousies commencent à échauffer les neurones de la jeunesse dorée. Sans parler de sa relation privilégiée avec Édouard, l’éducateur. Simone ne voit rien. Tout ce qui compte pour elle, c’est leur avenir, à elle et à Fred...

L'auteure

Eva Kavian est née en 1964 en Belgique et vit près de Namur. Elle anime des ateliers d’écriture depuis 1985. Après quelques années de travail en hôpital psychiatrique comme ergothérapeute, une formation psychanalytique et une formation à l’animation d’ateliers d’écriture, elle a fondé l’association Aganippé, au sein de laquelle elle anime des ateliers de création littéraire et des formations pour animateurs d’ateliers d’écriture. Cofondatrice du réseau Kalame, elle travaille activement à la professionnalisation du travail d’animateur d’ateliers d’écriture. L’Académie des Lettres lui a décerné le prix Horlait-Dapsens en 2004 pour son œuvre littéraire et son travail dans le secteur des ateliers d’écriture. Auteur de romans, poésies, nouvelles, essais, elle a reçu plusieurs prix en littérature jeunesse, dont les prix Escapages, Tatoulu et Prix Spécial Chronos pour son roman Premier chagrin paru chez Mijade. Elle signe son deuxième roman chez Oskar, après On ne parle pas de ça.

Les petites reines
Mme Clémentine Beauvais
Sarbacane 2015
Résumé

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

L’auteur ose avec brio la comédie : un régal d’humour et de tendresse. Sur leurs vélos, on découvre ces 3 héroïnes espiègles, émouvantes, drôles, pleines d’autodérision. À travers ce road-trip rocambolesque, une belle charge féministe contre une société obsédée par l’image. Et une ode à la vie, la vraie !

L'auteure

Passée par la voie royale d’études de lettres au lycée Henri IV, Clémentine Beauvais est post-doctorante à l’université de Cambridge. Fan des réseaux sociaux et blogueuse, c’est une jeune femme de son temps, qui pose un regard affûté sur les rapports sociaux dans sa génération.

À 26 ans, elle a déjà publié plus de quinze livres, dont La Pouilleuse, aux éditions Sarbacane (soutenu par Amnesty International), ainsi que Comme des images, encensé sur la blogosphère (pas moins de 80 articles!). Pour ce mois d’avril 2015, elle est particulièrement mise à l’honneur, avec une double actualité : Les petites reines, côté EXPRIM’ et Carambol’Ange, côté Pépix.